La neuropsychologie

Qu’est-ce que la neuropsychologie ?

C’est la discipline qui étudie le lien existant entre le cerveau et l’apprentissage chez l’enfant. Cela concerne essentiellement sur la cognition de l’enfant (apprentissage, réflexion, intelligence, attention, concentration, mémorisation) . Il s’agit donc de l’étude et de la détection d’éventuels troubles cognitifs chez les enfants présentant des signes de trouble d’apprentissage, et ce, grâce à un bilan neuropsychologique.

Que propose le neuropsychologue ?

Bilan neuropsychologique :

Qu’est-ce que le bilan neuropsychologique ?

L’évaluation neuropsychologique consiste au contrôle des différentes capacités cognitives, sociales et affectives de l’enfant. L’objectif est de mettre en évidence les différentes forces et faiblesses de ce dernier.

Le bilan neuropsychologique permet donc d’expliquer des difficultés voire des échecs dans le milieu scolaire. Ainsi, il est fortement recommandé dans le cas de troubles DYS/TDAH, car, complémentaire au bilan orthophonique, il permet de confirmer ou infirmer l’existence d’un trouble des apprentissage.

Quand votre enfant a besoin d’un bilan neuropsychologique ?
Le bilan neuropsychologique est en général recommandée lorsque l’enfant a des difficultés pour apprendre, comprendre les consignes ou ce qu’on lui dit, retenir ses leçons à l’école, pour se concentrer ou être attentif. L’enfant peut donc être évalué à partir de 3 ou 4 ans pour les plus jeunes, et à partir de 6 ans pour les fonctions attentionnelles et exécutive. L’évaluation neuropsychologique permet donc, dans un premier temps, de mieux le connaître et de mieux comprendre pourquoi il agit de telle manière ou pourquoi il rencontre des difficultés dans tel domaine, etc.

Enfin (repris sur le site dys-positif.fr), le bilan neuropsychologique permet également de :

  • Dépister les problèmes le plus tôt possible afin de prévenir leurs conséquences ;
  • Dépister les problèmes à temps afin de minimiser leurs impacts sur la vie de l’enfant ;
  • Dépister les problèmes, les analyser et les comprendre afin de proposer le traitement adéquat.
  • Dès lors que l’on obtient le résultat de ce bilan, il sera possible de :
  • Connaître les éventuelles des difficultés rencontrées par l’enfant dans la société, au sein de sa famille ou à l’école ;
  • Développer une stratégie de remédiation en mettant à la disposition des parents et des enseignants les outils et les ressources nécessaires ;
  • Mettre en place un plan d’intervention adapté aux besoins de l’enfant selon la nature et la gravité de son trouble.

En définitive, l’évaluation neuropsychologique est complémentaire aux bilans orthophonique (évaluation de la lecture et de l’orthographe) et psychomoteur (évaluation des capacités praxiques, du geste, de la qualité graphique, de la coordination des mouvements et de l’attention).

Remédiation cognitive :

La remédiation cognitive (ou rééducation cognitive) sont des approches et méthodologies d’apprentissage qui se concentrent sur les aires cérébrales impliquées dans l’apprentissage et le fonctionnement quotidien de notre cerveau. Il s’agit techniques visant à rééduquer les fonctions cognitives telles que l’attention, la mémoire, le langage, les capacités visuo-spatiales et les fonctions exécutives des enfants pour lesquels il y a des difficultés ou des troubles.

Les buts de la remédiation cognitive sont de soutenir les capacités cognitives spécifiques affaiblies mais également d’apprendre des stratégies compensatoires.

Chez les patients présentant une atteinte cérébrale, la remédiation cognitive cible typiquement les fonctions neuropsychologiques suivantes : l’attention et la concentration ; la mémoire ; la planification ; le contrôle de son travail ou de son comportement ; le réajustement suite aux retours d’expérience. La remédiation est également utilisée pour aider les enfants et les adultes présentant des difficultés d’apprentissage.

Les difficultés d’apprentissage peuvent entraver la progression dans le domaine du langage incluant la lecture, la compréhension et la communication orale, écrite, arithmétique, mais également la compréhension d’informations non verbales telles que la notion de l’heure, ou d’informations visuelles, ainsi que la compréhension des interactions et indices sociaux.

Suivi psychologique :